Menu

Inscrivez-vous Ă  notre lettre d'informations (2 Ă  3 messages max par mois)


 

Les alternatives

  • En termes d’infrastructures routiĂšres, certaines amĂ©liorations, notamment au niveau de la sortie 5/5bis, de la E411 Ă  Bierges, permettraient un accĂšs plus aisĂ© au zoning. Elles sont budgĂ©tĂ©es Ă  7 millions et, selon l’étude d’incidence elle-mĂȘme, elles fluidifieraient complĂštement cette zone. Susceptibles de rendre ainsi caduques les justifications du CNW, elles doivent ĂȘtre examinĂ©es prioritairement et conditionner l’étude du CNW ! Outre les travaux qui viennent d’ĂȘtre rĂ©alisĂ©s (comme le doublement de la chaussĂ©e des Collines), sont envisagĂ©s :  

- La construction d’un deuxiĂšme pont surplombant la E411 (pour Ă©viter les croisements de circulation)

- Une bande supplĂ©mentaire sur la E411 entre Wavre et Bierges

- Divers amĂ©nagements sur la rue de Champles et la ChaussĂ©e des Collines, destinĂ©s  Ă  fluidifier le trafic (crĂ©ation de nouveaux giratoires, d’un pertuis sous la ChaussĂ©e des Collines Ă  hauteur de la rue de Wavre, etc.)

 

  • D’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, nous ne pouvons aujourd’hui, encore favoriser le tout Ă  la voiture ! Toutes les initiatives actuelles vont dans le sens de l’arrĂȘt de la construction, voire la suppression des grands accĂšs routiers (À Bruxelles, on parle de dĂ©molir le viaduc Herman Debroux !). On ne peut pas dĂ©penser 27 millions d’euros pour construire une route en se disant que nous devrons en dĂ©penser tout autant pour la dĂ©molir dans un futur proche !

 

  • Toutes les alternatives que nous prĂ©conisons vont donc d’abord vers une mobilitĂ© alternative : le vĂ©lo, les transports en commun, les voitures partagĂ©es, les solutions mixtes, les navettes Ă  l’intĂ©rieur du zoning, les "park and ride", etc.
    Depuis dĂ©but septembre 2019, de nouveaux parcours de bus ont Ă©tĂ© mis en place par le TEC entre les gares d’Ottignies et de Wavre et le zoning nord avec un bus toutes les 15 minutes durant les pics d’affluence. La plateforme CNW salue cette initiative qui contribue Ă  amĂ©liorer la mobilitĂ© et Ă  diminuer l’emprise de la voiture.

 

  •  Nous pensons qu’il faut supprimer le principe de dĂ©duction fiscale sur les voitures de sociĂ©tĂ© afin que la voiture ne soit pas automatiquement liĂ©e au travail. Ainsi nous contrecarrons l’idĂ©e que cette route serait « une route pour l’emploi Â» ! Nous prĂ©conisons une mobilitĂ© d’entreprise, c’est-Ă -dire une rĂ©flexion, au coeur de chaque entreprise sur la mobilitĂ© de ses travailleurs. A la fois dans le zoning nord, dans les diffĂ©rentes entreprises, mais aussi dans les Ă©coles de Wavre, des efforts devraient ĂȘtre faits afin de dĂ©velopper une mobilitĂ© alternative plutĂŽt que de dĂ©velopper des parkings et des routes qui encouragent les voitures et solutions individuelles.

 

  • Si les zonings plaisent parce qu’ils permettent aux gens de garer leurs voitures, alors ce sont les zonings qu’il faut limiter, car ils se dĂ©veloppent au dĂ©triment des villes.  Cela est particuliĂšrement vrai dans le centre de Wavre oĂč les commerces se meurent.
‱ En termes d’infrastructures routiĂšres, certaines amĂ©liorations, notamment au niveau de la sortie 5/5bis, de la E411 Ă  Bierges, permettraient un accĂšs plus aidĂ© au zoning. Elles sont budgĂ©tĂ©es Ă  7 millions et, selon l’étude d’incidence elle-mĂȘme, elles fluidifieraient complĂštement cette zone. Susceptibles de rendre ainsi caduques les justifications du CNW, elles doivent ĂȘtre examinĂ©es prioritairement et conditionner l’étude du CNW ! 
Outre les travaux qui sont dĂ©jĂ  en cours (comme le doublement de la chaussĂ©e des collines), sont envisagĂ©s : 
- La construction d’un deuxiĂšme pont surplombant la E411 (pour Ă©viter les croisements de circulation)
- Une bande supplémentaire sur la E411 entre Wavre et Bierges
- Un itinĂ©raire alternatif d’accĂšs au zoning par la Sucrerie
C’est ce que l’étude d’incidence a appelĂ© l’alternative M2. 
‱ D’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, nous ne pouvons aujourd’hui, encore favoriser le tout Ă  la voiture ! Toutes les initiatives actuelles vont dans le sens de l’arrĂȘt de la construction, voire la suppression des grands accĂšs routiers (A Bruxelles, on parle de dĂ©molir le viaduc Herman Debroux !). On ne peut pas dĂ©penser 27 millions d’euros pour construire une route en se disant que nous devrons en dĂ©penser tout autant pour la dĂ©molir dans un futur proche ! 
‱ Toutes les alternatives que nous prĂ©conisons vont donc d’abord vers une mobilitĂ© alternative : le vĂ©lo, les transports en commun, les voitures partagĂ©es, les solutions mixtes, les navettes Ă  l’intĂ©rieur du zoning, les park and ride, etc. 
‱ Nous pensons qu’il faut supprimer le principe de dĂ©duction fiscales sur les voitures de sociĂ©tĂ© afin que la voiture ne soit pas automatiquement liĂ©e au travail. Ainsi nous contrecarrons l’idĂ©e que cette route serait « une route pour l’emploi » ! Nous prĂ©conisons une mobilitĂ© d’entreprise, c’est-Ă -dire une rĂ©flexion, au coeur de chaque entreprise sur la mobilitĂ© de ses travailleurs. A la fois dans le zoning nord, dans les diffĂ©rentes entreprises, mais aussi dans les Ă©coles de Wavre, des efforts devraient ĂȘtre faits afin de dĂ©velopper une mobilitĂ© alternative plutĂŽt que de dĂ©velopper des parkings et des routes qui encouragent les voitures et solutions individuelles. 
‱ Si les zonings plaisent parce qu’ils permettent aux gens de garer leurs voitures, alors ce sont les zonings qu’il faut limiter, car ils se dĂ©veloppent au dĂ©triment des villes.  Cela est particuliĂšrement vrai dans le centre de Wavre oĂč les commerces se meurent. 
‱ Afin d’amĂ©liorer la mobilitĂ© Ă  Wavre, nous envisageons la mise en sous-terrain de la ligne de chemin de fer Ottignies-Louvain